Actions et lutte contre les exclusions

Archives de avril, 2015

Une soirée riche d’enseignements …

Retour sur la rencontre autour des idées fausses sur les pauvres et la pauvreté , mardi 14 avril à la médiathèque d’Aulnoye-Aymeries.

Mardi 14 avril 2015 nous avons expérimenté le jeu « du pas en avant » destiné à nous faire prendre conscience de nos propres préjugés et des écarts qui se creusent très vite quand on n’a pas les « mêmes cartes en main ».

Une soirée très riche d’enseignements que nous avons été contents de vivre ensemble, nous aurions bien sûr aimé être encore plus nombreux mais cela nous a motivés pour éventuellement en organiser d’autres ailleurs.

Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015

Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015 4

Petit débriefing une semaine plus tard ce mardi 21 avril :

– « Se mettre dans la situation de quelqu’un d’autre c’est un bon outil de sensibilisation. »

– « On était entre nous dans la mesure où seules quelques personnes étaient nouvelles et malgré cela le débat a été très intéressant »

– « Je n’étais pas content, j’étais mal de voir que je ne pouvais faire aucun pas en avant. C’est intéressant de le faire deux fois parce que la deuxième fois ceux qui étaient tombés sur le même personnage que moi ont quand même fait un petit pas en avant. Là j’ai compris qu’effectivement cette possibilité d’avancer m’ avait échappé. »

– « La grande question c’est qu’on est différent, il y a de grandes inégalités. « 

– « Faire deux fois le parcours et le faire en binôme c’est important car cela permet de voir qu’en fonction de sa propre perception des choses on avance différemment. »

-« Un jeune qui est très discret et ne parle pas beaucoup habituellement disait à la fin qu’il faudrait le faire avec « des vrais gens », en étant soi-même. on sentait qu’il avait envie par ce jeu de nous faire comprendre des choses qu’il vit actuellement. »

– « C’est quelque chose à étudier, peut-être pas un 3ème tour mais à la fin proposer à ceux qui veulent de dire comment ils auraient avancé ou pas à certaines questions du fait de leur vécu. »

– « Cela s’est fait un peu lorsqu’une autre jeune a pu dire combien cela avait été difficile pour elle malgré un brillant parcours scolaire avec un doctorat à la clé, de se retrouver durant 1 an 1/2 au chômage. »

– « On pourrait choisir de refaire cela pour les 25 ans de la fête interculturelle en 2016 »

Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015 22

Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015 24Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015 13Idées fausses Aulnoye Refus de la misère 14 04 2015 27

Mardi 14 Avril 18h-20h Soirée -Echange sur les idées fausses

flyer Aulnoye 003

La Médiathèque d’Aulnoye – Aymeries accueille une exposition réalisée par le collectif du refus de la Misère.

L’exposition « Combattre nos préjugés, c’est combattre la pauvreté » sera visible du mardi 31 mars au mercredi 15 avril 2015 : quinze affiches qui déconstruisent les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté et des affiches témoignant des actions mises en place par le collectif pour y contribuer et améliorer le vivre ensemble.

Vous êtes chaleureusement invités à la découvrir et nous vous convions à une rencontre avec les membres du collectif et à une animation – jeu du pas en avant –

LE MARDI 14 AVRIL 2015 DE 18H00 A 20H00

Médiathèque Pierre Briatte

135 Rue Mirabeau

Aulnoye – Aymeries

LE REPAS DES FAUVES

001

La Compagnie des Dragons présente

Le Repas des Fauves

D’après l’œuvre de Vahé Katcha

Mise en scène Jean-Luc Vandersteen

« Tout est pardonnable quand il s’agit de sauver sa vie, non ?… » 1945. L’occupation. Appartement à Paris. Sept amis se retrouvent pour un repas anniversaire. Malgré les restrictions de l’époque, tout semble bien aller pour eux.

Durant la soirée très conviviale, deux officiers allemands sont abattus dans un attentat au pied de l’immeuble.

Tout va alors basculer dans le cauchemar car, par représailles, la Gestapo emmène « deux otages par appartement ».

Le commandant SS Kaubach qui dirige cette opération surgit dans l’appartement des Pélissier et reconnaît le propriétaire, Victor, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages.
Soucieux d’entretenir des rapports courtois avec son libraire, le commandant Kaubach propose aux convives de ne venir « prendre » les otages qu’au dessert et de choisir eux-mêmes les deux qui seront sacrifiés…

C’est ainsi que commence le repas des fauves…

 Venez nombreux assister à cette pièce de théâtre, c’est une bonne façon de soutenir notre groupe local .

Nous avons des places à vendre ,

pour en obtenir téléphoner au 06 34 67 35 79

Merci d’avance.

 

Nuage de Tags