Actions et lutte contre les exclusions

Assez des pubs à la télé pour différentes collectes!

Tout le monde s’indigne de la baisse des fonds alloués au programme européen des plus démunis.

Et tous les ans à la même période, le même refrain, il y a plus de bénéficiaires cette année et l’année prochaine il y aura encore plus de personnes assistées.

Bien sûr une personne qui n’a pas à manger, il faut la nourrir, mais évitons de l’installer dans l’assistanat.

Il y a quelques années j’ai été choqué de voir à la télé Jacques Chirac et Lionel Jospin, qui avaient endossé le blouson des Resto du Cœur.

Côte à côte ils distribuaient des colis. Et depuis toutes ces années rien ne change, au contraire la situation s’aggrave.

Où va Ma France, pays des droits de l’homme ?

Que font les politiques, les économistes?

Dans les pays en voie de développement nous avons aidé les populations à creuser des puits pour irriguer les terres et les cultiver.

En France il serait intéressant de donner un terrain aux plus démunis et de permettre à ces personnes de le cultiver.

Je pense que c’est plus facile de donner un colis, que de les accompagner pour leur permettre d’accéder aux droits fondamentaux.

On veut nous faire croire que ces personnes ne veulent pas travailler, alors que 64% des chômeurs interrogés dans 8 pays européens déclarent qu’ils veulent retrouver un emploi même si cela ne leur procure pas un gain financier.

Permettons à ces hommes et à ces femmes d’avoir un travail décent pour élever dignement leur famille.

René Locqueneux, le 3 décembre 2012

Publicités

Commentaires sur: "L’aide alimentaire ça me bouffe!" (5)

  1. si au moins une partie de l’énergie et des sous investis dans les distributions alimentaires étaient investis dans la création d’emplois et d’entreprises solidaires… Bravo pour cet article. JC

    • Je milite pour une évaluation du coût de l’aide alimentaire en France et après on pourra, comme vous le proposez, faire des choses très intéressantes, beaucoup plus que cet étalage médiatiquement mauvais à mon goût !

  2. L’exemple de Jospin et Chirac est édifiant. Est-ce que les politiques doivent distribuer à manger ou faire une politique permettant à chacun de vivre dignement ?

  3. Bien que je sois du style de penser plus autres qu’à moi, il est vrai qu’en ce qui concerne les démunis, je suis d’accord d’Agir en priorité et primordialement pour ceux qui vivent en France.

    • En ce qui nous concerne nous ne faisons pas de différence entre un pauvre vivant en France et un pauvre venu d’ailleurs.
      Christiane, Michèle R., Gaëtane, René, Michèle C.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :